10 choses à faire en République Dominicaine [Santo Domingo, Cabarete, Las Terrenas…]

La République Dominicaine ne se limite pas à Punta Cana : si vous avez prévu des vacances dans un resort all inclusive, grand bien vous en fasse, mais je ne vous serai pas d’une grande aide car je n’y ai tout simplement pas été.

Si toutefois vous comptez explorer un peu l’île, très belle idée, vous pourrez facilement le réaliser car sa taille est raisonnable et de nombreuses excursions partent de la station balnéaire.

  1. Santo Domningo
  2. Assister à un match de baseball
  3. Salsa en plein air (Zona Colonial)
  4. Parque 3 ojos & Jardin Botanico
  5. Shopping & Rooftop
  6. La Romana
  7. Cabarete
  8. Sosua
  9. Las Terrenas
  10. Samaná

 

 

1. Santo Domingo

Balade dans le centre historique et la Zona Colonial

Ville méconnue, Santo Domingo n’en vaut pas moins le détour. Premier siège espagnol du Nouveau monde, Santo Domingo garde les traces hispaniques dans sa Zona Colonial, parcourez ses rues et visitez donc l’Alcazar de Colon et son parc. Entrez également dans la magnifique cathédrale Primada de America.

J’ai logé à l’excellent hostel Island Life Backpackers tenu par un américain, sa femme et parfois sa mère. L’hostel est impeccable, avec piscine et à 5 minutes à pied de la Zona Colonial.

Flânez dans les rues, savourez une bière Presidente sur une terrasse en dégustant un mofongo (banane plantain bouillie, plat typique) avec des crevettes par exemple. Si vous avez du temps, visitez le petit musée du chocolat, très sympathique et instructif.

Bonus : pas loin du centre historique se trouve le Chinatown de Santo Domingo (10 min) : pas énorme mais vibrant !

2. Assister à un match de baseball

Une des attractions favorites des locaux : les matchs de Los Tigres del Licey

Véritable institution en République Dominicaine, le baseball est sans doute le sport national, après la bachata bien sûr 😉 !

Même si, comme moi, vous n’êtes pas spécialement amateur de baseball et ne connaissez pas les règles, laissez-vous tenter par le show à l’Estadio Quisqueya ! Une bonne ambiance, des vendeurs ambulants pour vous nourrir et surtout vous désaltérer, et une bonne petite balle brulée avec des battes qui rappelleront les cours de gym à certains !

3. Salsa en la Zona Colonial (dimanche soir)

Ambiance garantie !

Si vous voulez vivre une expérience typiquement locale, rendez-vous le dimanche soir aux ruines du monastère San Francisco dans la Zona Colonial.

Le Grupo Bonyé fait danser les nombreuses personnes présentes de 18h à 22h environ, en plein air ! Ne manquez pas ces bonnes vibrations et lâchez quelques pas de danse !

Si vous voulez continuer la soirée, prenez un taxi jusqu’à l’Avenida Venezuela et ses différentes discothèques. Personnellement, j’ai passé une très bonne soirée à l’Euphoria, ouvert tous les jours.

4. Visites :  Parque Los 3 ojos et le Jardin Botanique National

Une caverne mystérieuse à l’est de la ville qui recèle un lac d’eau douce, qui aurait été divisé ensuite en 3 lacs suite à un tremblement de terre. Un lieu original, prix accessible (env. 2,5 dollars) pour sortir un peu de la ville et admirer le décor « junglesque » de ce parc où des scènes de Tarzan l’homme-singe ont d’ailleurs été tournées !

Lors d’une chaude journée, il peut être bénéfique de s’éclipser quelques heures au frais ! Pour cela, le jardin botanique national est idéal : vous pourrez vous balader, seul, en couple ou en famille et apprécier les espèces végétales présentées.

5. Shopping et Rooftop

Pour le shopping, rendez-vous à l’Agora Mall ou le Blue Mall (ci-dessus en photo). Je recommande ce dernier si vous souhaitez profitez du rooftop de l’hôtel JW Marriott, très bon service avec notamment une piscine, qui permet de voir le soleil se coucher et la ville s’illuminer.

6. La Romana

 

Si vous êtes à Santo Domingo et que la plage vous manque, prenez un bus ou louez une voiture et dirigez-vous à la Romana, située à environ 1h30 de la capitale.

Vous pouvez aller diner sur la plage et déguster un bon poisson grillé. Il y a également un petit centre-ville sympathique ou vous pourrez boire un verre dans la rue la soirée venue, mélangé aux locaux.

Si vous cherchez un logement, je suis resté à l’Apart-Hotel Vila Baya qui était bien situé et l’accueil y a été très bon !

7. Cabarete

Faire du surf (ou se baigner) à Cabarete

Situé à 4h de la capitale, au nord de l’île, Cabarete est un havre de paix caribéen courtisé notamment par les surfeurs. 4 heures de bachata dans un van avec les passagers qui connaissent toutes les paroles, j’espère que vous appréciez le style si vous choisissez ce moyen de transport !

Les plages sont assez sauvages (Playa del Encanto par exemple), dans tous les sens du terme : il peut y avoir beaucoup de vagues, et elles sont plutôt naturelles, quelques cabanes pour se ravitailler, mais surtout, des écoles de surf ! J’ai d’ailleurs fait ma première leçon de surf là-bas, à Pauhana Surf School et ça s’est très bien passé, même si le deuxième jour, il n’y a eu presque aucune vague.

Logement : Surf Break

 

Bonus Cabarete :

Monkey Jungle – Zip Line Cabarete

Je ne suis en général pas fan des zoos en tout genre, mais ce projet me semblait intéressant et respectueux des animaux. De plus, ce projet se veut à but social, en effet, les bénéfices du parc permettent de financer les soins dentaires de populations locales modestes.

La semaine où j’ai visité le parc, le patron Chuck Ritzen et sa femme venaient de décéder dans un crash d’avion alors qu’ils revenaient d’un voyage humanitaire à Haïti. Malgré tout, le parc continue d’exister, donc profitez en si vous êtes dans les parages.

Visite vraiment sympathique, les singes vous grimpent dessus lorsque vous les nourrissez. Vous pouvez également faire de la tyrolienne,

8. Sosua

Si vous êtes à Cabarete, passez donc une journée à la plage de Sosua, vous pourrez y aller facilement en moto-taxi ou en colectivos (taxis collectifs) qui sont d’ailleurs les principaux moyens de transport dans cette région.

La plage est remplie de différentes cabanes faisant office de bar-restaurant. Mon coup de coeur va au restaurant jamaïcain de Mosha : un rastaman très sympathique qui vous fera goûter son délicieux jerk chicken, plat typique de chez lui. Par contre, ne soyez pas trop pressé, c’est à la cool et tout est fait maison, au rythme caribéen 😉

Je ne conseille pas spécialement de rester la nuit dans cette ville qui est plutôt gangrenée par le tourisme sexuel où notamment beaucoup d’hommes célibataires américains et allemands se rendent. Privilégiez la vie nocturne de Cabarete

9. Las Terrenas

 

Lieu prisé par les expatriés, Las Terrenas offre une situation balnéaire et une petite ville où se mêlent locaux et étrangers ayant posé leurs valises au sud-est de l’île.

Cette région est magnifique et vous pourrez y découvrir de belles plages et vous perdre dans les jungles de palmiers qui peuvent receler de belles surprises….

Cascade « Salto El Limón »

Si vous passez dans la région, il vous faut absolument aller voir cette cascade ! Après un petit voyage en bus ou taxi, vous marchez un petit moment dans la forêt et arrivez à ce chef d’oeuvre offert par la nature ! La baignade est évidemment de rigueur, vous verrez peut-être également certains intrépides grimper et sauter acrobatiquement du haut de la cascade !

 

Bonus : boire des verres et écouter du dembow dans un car-wash !

Car-wash : l’after-work à la dominicaine !

J’ai découvert une tradition dominicaine que je n’avais vue nulle part ailleurs, et encore jusqu’à aujourd’hui. Sur l’île, les car-wash ne servent pas uniquement à laver votre véhicule : c’est un véritable lieu de fête (et de débauche :D).

Les dominicains adorent aller danser au son du dembow, du merengue et de la bachata dans les car-wash qui contiennent une partie bar. Ils sont souvent très kitschs, lumineux et ressemblent à de véritables boites de nuit, ne ratez pas ça !

10. Samaná

Chef-lieu de la province qui porte d’ailleurs son nom, Samaná est une charmante ville, proche de Las Terrenas. Connue notamment pour son pont majestueux qui mène à une petite île, cette ville vaut le détour ! Baladez-vous sur le malecon et aventurez-vous sur le pont !

Vous pourrez ensuite passer le reste de la journée sur une des magnifiques plages de la côte (Morón, Rincón, del Limon…), typiquement caribéennes avec sable blanc et eau turquoise. Il y a également des excursions quotidiennes qui sont possibles sur les « cayos » (petites îles) de la région.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *