10 choses à faire à Ciudad de Mexico

Ciudad de Mexico

Perchée à plus de 3000 mètres d’altitude, la Ciudad de Mexico et ses plus de 8 millions d’habitants regorgent de lieux riches en histoire et en culture et vaut clairement le détour !

  • Centro Historico
  • Frida Kahlo & Diego Rivera Tour
  • Lucha Libre
  • Parc & Château Chapultepec
  • Musée d’Anthropologie
  • Musée de la Tolérance
  • Teotihucán
  • Mariachis
  • Marchés
  • Coyoacán
  • Centro Historico

    Le centre historique de la CDMX contient tellement de visites potentielles qu’il vous faudra sûrement plus d’un jour si vous souhaitez les découvrir convenablement.

    Vous pouvez par exemple commencer par le fameux Palacio Bellas Artes (en photo ci-dessus), construit au début du XXème siècle, qui fait à la fois office de théâtre / opéra et de galerie d’arts. Ce bâtiment somptueux à l’extérieur comme à l’intérieur où vous pourrez admirer les toiles géantes des maîtres de la peinture nationale.

    Poursuivez ensuite votre route guidé par la Torre Latinoamericana, gratte-ciel de plus de 180 mètres et 40 étages, modèle de construction parasismique : comme la ciudad de Mexico s’est construite sur des lacs, la ville a, dans son histoire, connu de nombreux tremblement de terres. Cette tour est faite pour y résister, bien heureusement ! Donc n’hésitez pas à prendre l’ascenseur et admirez la vue en sirotant un jus ; si la ville n’est pas trop polluée ce jour-là vous pourrez admirer cela :

     

    Une fois remis les pieds sur terre, direction le Zocalo, la place mythique de la capitale !

    Le Zocalo, aussi appelé Place de la Constitution, représente le coeur du centre historique de la ville et ce, depuis l’époque des conquistadores qui y fondèrent le centre politique et religieux. Encore aujourd’hui, la place est entourée par la célèbre Cathédrale métropolitaine d’un côté et par le Palais national du Président de l’autre.

    C’est une des plus grandes places du monde, malheureusement je me suis rendu compte que je n’avais aucun cliché pour démontrer son ampleur, mais il vous sera facile d’en trouver. Sur cette place se déroulent différentes manifestations, des protestations aux foires artisanales, de la fête nationale au réveillon.

    La cathédrale métropolitaine, dont la construction a été instiguée par le célèbre conquistador Hernan Cortès dès le XVIème siècle, est un monument qui témoigne de la richesse historique et culturelle de la ville. Le bâtiment original, une église, ayant été détruit, le présent édifice a été construit au XVIIème siècle.

    À côté de la cathédrale, vous pourrez observez les ruines de la cité aztèque de Tenochtitlán, qui a précédé la ville de Mexico, qui ont été en partie conservées !

    Juste à côté, vous pouvez entrer dans le majestueux Palacio Nacional et connaître un peu plus de la fascinante histoire de la politique mexicaine, notamment à travers la fameuse fresque de Diego Rivera qui résume l’histoire du pays de la conquête à 1930 en une seule peinture !

    Vous y trouverez également un musée et vous pourrez flâner tranquillement dans la résidence du président et en admirer la beauté architecturale et florale !

    Frida Kahlo & Diego Rivera Tour

    Qui dit Mexico, dit Frida Kahlo ! Si cette dernière est la plus connue au niveau international, les quatre coins de la ville sont marqué du pinceau de son mari, Diego Rivera, comme déjà vu précédemment.

    Pour commencer la visite, rendez-vous à la Casa Azul, antre de Diego et Frida de 1929 à 1954. Située à l’abri du chaos de la métropole, dans le fort sympathique quartier de Coyoacán qui recèle des visites bien sympathiques !

    Cette magnifique demeure coloniale a bien sûr été adaptée aux nombreux touristes (réservez sur internet pour avoir une file moins longue ! sur horaire uniquement.), l’esprit Kahlo-Rivera a été conservé, notamment l’atelier de Frida.

    C’est une attraction très prisée mais elle vaut le détour, surtout si vous appréciez le travail de ces deux grands artistes.


    Avant ou après avoir visité la Casa Azul, vous pouvez faire un rapide détour à la maison de Léon Trotsky, exilé au Mexique sous Staline, ami de Diego et amant de Frida, il sera assassiné dans cette demeure par un infiltré envoyé par le chef du Parti (à ce sujet, lire l’excellent roman de Leonardo Padura : L’homme qui aimait les chiens, qui raconte tout le parcours de l’assassin).

    La maison a été transformée en musée et certaines pièces, dont son bureau, ont été gardées intactes.

    mxcitymodifphone (14 sur 147)
    mxcitymodifphone (12 sur 147)

    Pour continuer à admirer les oeuvres éparpillées dans la ville, vous pouvez faire une visite express au Museo Mural Diego Rivera, situé à deux pas du Palacio Bellas Artes (qui contient également des oeuvres signées Diego), qui consiste en une seule immense fresque, sa spécialité, décrivant un après-midi à Alameda :

    Saurez-vous reconnaître Diego et Frida ?

    Un dernier lieu pour admirer le travail est le Secretario de Educación Publica où des dizaines de peintures, sur deux étages et sur les 4 murs du bâtiment, représentent l’histoire mexicaine à travers le pinceau de Diego :

     

    Lucha Libre

    Véritable institution nationale, la lucha libre (le catch mexicain) déchaîne les passions. C’est bien plus qu’une attraction touristique, si vous vous rendez à l’Arena Mexico, vous verrez que ce divertissement est prisé par les familles locales !

    En effet, le public vibre, crie, siffle, insulte ou soutient son « luchador » favori. Des chorégraphies acrobatiques bien préparées vous régaleront et vous serez éblouis par le show digne de Las Vegas donné par les lutteurs !

    Donc n’y réfléchissez pas à deux fois, prenez un billet pour la lucha libre et rentrez dans l’univers historique du catch mexicain !

    Parc & Château Chapultepec

    Dans les grandes métropoles, une bouffée d’oxygène et de calme est toujours bienvenue ! À Ciudad de Mexico, le « central park » local se nomme Chapultepec ! Immense parc au milieu de la ville, il fait le bonheur des citadins qui viennent très souvent pique-niquer ou se balader le week-end.

    mxcitymodif (23 sur 86)
    mxcitymodif (14 sur 86)

    Dans le parc, au sommet d’une colline du même nom, se trouve un monument historique et emblématique de la ville, le château Chapultepec.

    Cette montagne aurait tout d’abord accueilli la présence de civilisations aztèques à l’époque mésoaméricaine, puis les espagnols y ont érigé le château, qui sera par la suite le lieu de résidence d’empereurs et présidents mexicains.

    Il est également le lieu d’une bataille entre le Mexique et les USA, remportée par ces derniers. C’est donc un lieu riche en histoire et qui offre une vue magnifique sur la ville.

    Commencez donc par visiter le château, transformé en partie en musée. Appréciez la vue, guettez les scènes historiques rejouées par des acteurs locaux comme sur l’image ci-dessus.

    Ensuite, baladez-vous dans le parc, croquez une morce et détendez-vous !

    Musée anthropologie

    Les jours de pluie étant fréquents à Ciudad de Mexico, il est bon d’avoir quelques plans pour faire face au climat ! Si la météo annonce des averses toute la journée et que vous ne voulez pas rester à l’hôtel, choisissez un des magnifiques musées présents dans la capitale.

    Le musée d’anthropologie de Mexico City est majestueux, tant par sa taille que son contenu. En effet, c’est un des plus grands musées d’Amérique, construit sur deux étages, il compte notamment 22 salles d’exposition permanente ! Autant vous dire qu’il faut avoir du temps pour apprécier ce temple culturel.

    Le rez-de-chaussée est dédié principalement à l’archéologie alors que le premier étage est concentré sur l’ethnographie. Le musée d’anthropologie retrace l’histoire du peuplement de l’Amérique et des différentes civilisations qui l’ont peuplée, les traces qu’elles y ont laissée.

    mxcitymodifphone (90 sur 147)
    mxcitymodifphone (102 sur 147)

    C’est vraiment un lieu magnifique, dont vous ressortirez enrichis et qui vous aidera à comprendre et apprécier encore davantage ce magnifique patrimoine culturel mexicain.


     

    Musée de la tolérance

    Autre excellent musée, qu’on devrait trouver dans toutes les métropoles du monde, un musée dédié à la mémoire et à la tolérance.

    Cette exposition permanente a pour objectif de garder en mémoire les plus grandes atrocités de l’humanité dans le but de ne pas les reproduire. Ainsi, une première partie est largement dédié au génocide de la Shoah durant la deuxième guerre mondiale à partir d’archives, d’explications et de vidéos. Ci-dessus, les euphémismes codés utilisés par les nazis pour déguiser les monstruosités commises.

    Néanmoins, une fois n’est pas coutume et c’est aussi cela qui fait la force de ce musée, des génocides et massacres trop souvent oubliés par l’Histoire sont mis en évidence. Ainsi, le génocide arménien de 1915, celui du Rwanda en 1994, la dissolution de la Yougoslavie, le massacre des indigènes au Guatemala, les crimes de masse perpétrés par les Khmers rouges jusqu’au récents troubles au Darfour, tous ces événements sont exposés de manière très factuelle et pédagogique.

    Il est clair qu’en sortant de ce musée, la nausée est présente et on ne se sent pas très fier de notre race humaine. Néanmoins, c’est un mal nécessaire et cette exposition est un devoir moral de transmission historique aux nouvelles générations afin qu’elles puissent éventuellement faire mieux que ses prédécesseurs.

    Teotihuacan

    Allée des morts et pyramide de la Lune

    Patrimoine mondial de l’Unesco, situé à 40km de Mexico City, les deux pyramides de Teotihuacán sont l’une des attractions les plus visitées du pays.

    Construite aux environs de -200, cette cité a vécu jusqu’au VI-VIIème siècle, le site de Teotihuacán était la plus grande ville d’Amérique précolombienne, qui a compté jusqu’à 200’000 habitants.

    Pyramide du Soleil et Allée des morts

    La pyramide du Soleil et la pyramide de la Lune offre aux visiteurs un aperçu des vestiges d’une puissante civilisation composée de Mayas, de Mixtèques et de Zapotèques qui avaient chacun leur quartier dans la ville érigée proche de volcans.

    mxcitymodif (85 sur 86)
    mxcitymodif (70 sur 86)

    Mariachis

    Patrimoine folklorique national, les Mariachis sont emblématiques du Mexique. Toujours superbement vêtu, ils sillonnent les rues de la capitale et du pays et vous ne pourrez pas les rater !

    Leur QG se trouve dans le quartier de Garibaldi où de nombreux bars offrent un show musical. Vous les verrez également dans la rue, attendant d’être « contratados », à savoir engagés pour une fête privée par exemple ! Vous négociez avec eux un prix et une chanson et ils sont à votre service !

    Ci-dessus, dans un bar de Coyoacán, les mariachis ambiancent la soirée au rythmes de guitares et « guitarons » (grosse guitare) principalement, souvent accompagnés de trompettes et de violons, ils vous content l’histoire nationale et vous verrez les gens chanter aux rythmes de leurs classiques favoris. Expérience immanquable !

    Station de métro Garibaldi

    Marchés

    Les marchés font partie du quotidien des mexicains. Il y a deux types de marché mais il n’est pas rare que les deux se mélangent !

    Le premier est le marché « comedor » où vous trouverez les différentes spécialités locales à un prix imbattable. Au centre ville, vous trouverez le marché San Juan et un autre dans le quartier de Roma. Ne manquez pas également celui de Coyoacán qui est réputé et excellent !

    mxcitymodifphone (144 sur 147)
    mxcitymodifphone (143 sur 147)

    L’autre type de marché est celui dédié à l’artisanat local, qui ne manque pas ! Pour ramener tous vos souvenirs, rendez-vous à la Ciudadela de Mexico ! N’oubliez pas de négocier les prix !


     

    Coyoacán

    Mexico est une ville tumultueuse, agitée, ce qui donne parfois envie de se retrouver au calme. Pour cela, il suffit de vous rendre é Coyoacán, un grand village dans la ville de Mexico.

    Outre les différentes visites en lien avec Frida Kahlo et Diego Rivera et le marché déjà évoqués plus haut, Coyoacán possède de nombreux bars, restaurants et parcs de qualité. Si vous restez longtemps à Mexico, vous pouvez sans autre loger quelques temps à Coyoacán, vous ne vous ennuierez pas.

    Vous pourrez également visiter la célèbre Université Autonome et son immense campus pour voir de près la vie estudiantine mexicaine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *