10 (autres) choses à faire à Rio de Janeiro

Oui, Rio de Janeiro est la ville du fameux Christ Rédempteur, la fameuse statue de Jésus sculptée par un Français ! Oui, le Pain de Sucre est une visite incontournable (c’est d’ailleurs lui qui devait accueillir le Christ à la base, avant d’être transféré au Corcovado) ! Oui, le carnaval est une fête magnifique à laquelle il faut assister, dans la rue ou dans le Sambódromo ! Et bien sûr que le pavé de Copacabana a quelque chose de légendaire !

Mais il y a d’autres choses, moins connues, qui font de Rio la Cidade Maravilhosa ! C’est celles-ci que je vous propose de découvrir ici, après plusieurs voyages je me sens un peu carioca et c’est avec plaisir que je le partage en espérant que vous aimerez cette ville comme moi, malgré la mauvaise réputation dont elle peut souffrir également.

  1. Lapa by night

Selon moi, rien de plus authentique qu’une soirée dans le mythique quartier de Lapa. Près des arcs où passait le fameux bondinho menant à Santa Teresa, la place est relativement calme durant la journée, traversée par les travailleurs se rendant au centre commercial à deux pas, ou par diverses âmes perdues résidant dans les rues alentours.

La nuit, particulièrement du jeudi au samedi, Lapa se transforme en un festival géant. Les bars ouvrent et les roulottes s’installent. Vous pouvez passer la soirée dans la rue à passer de baraque en baraque à déguster les caipifrutas dans des énormes verres gelés ou enchaînés les canettes de bière légère. Vous pourrez, si vous n’avez pas l’estomac fragile, vous laissez tenter par les innombrables roulottes proposant des X-tudo, burgers de rue brésiliens par excellence que vous pourrez garnir à votre guise. Cachorro quente (hot-dog), Espetinho (brochettes)… Laissez-vous tenter.

N’hésitez pas à vous laisser tenter par un des nombreux bars des rues alentours, djs ou concerts sont toujours au rendez-vous. Pour les fans de musique en live, jetez un œil à la programmation des salles Fundiçao Progresso et Circo Voador qui donnent régulièrement de très bons concerts.

Pour ressentir la nuit carioca, vous devez passer une soirée à Lapa !

  1. Pedra da Gavea

Si vous aimez les vues façon carte postale, les visions de plages à perte de vue, que vous avez un minimum de condition physique et ne craignez pas les auteurs, vous devez monter au sommet de la fameuse Carrasqueira, aussi connue comme la Pedra da Gavea. 2 à 3h pour monter, la même chose pour redescendre, avec quelques passages à faire en rappel. Vous ferez un arrêt dans la gorge du ciel (Garganta do ceu) qui offre un panorama de la Zona Sul incroyable.

Je vous recommande de passer par une agence (Kmon adventure pour ma part, très bonne expérience). Sauf si vous êtes expérimentés, je ne recommande pas de tenter l’aventure sans sécurité ou sans guide. J’ai vu des gens le faire, dont certains restaient paralysés de peur au milieu de l’ascension. Les prix sont raisonnables et cela évite des risques inutiles. Les accidents mortels sont fréquents sur cette randonnée.

  1. Samba Pedra do Sal

Rencontre de sambistas historique, d’une part par son positionnement, au cœur de l’ancien quartier quilombo où de nombreux esclaves ont transités, d’autre part pour sa longévité, cela fait des années que les amateurs de Samba se rencontrent le lundi soir pour danser, chanter… et boire ! Pour un lundi soir, je fus impressionné de tant de ferveur et d’animation dans les rues. Allez-y sans crainte et profitez de cette authentique ambiance !

  1. Boulevard Olimpico

Cette avenue avec de nombreux entrepôts était auparavant désaffectée a été remodelée en vue des JO. Pour cela, ils ont fait appel au graffiti artiste KOBRA pour peindre des énormes fresques représentant les différentes ethnies des peuples natifs du Brésil. Il y a parfois des manifestations avec des food-trucks et vous pouvez également visiter le tout nouveau Museu do amanhã se trouvant à deux pas sur la place Maúa, récemment rénovée également.

Vous pouvez visiter ce quartier juste avant d’aller au Samba da Pedra do Sal mentionné ci-dessus.

  1. Churrasco Copacabana Palace

Les vegans et végétariens peuvent esquiver ce passage. Pour les amateurs de viandes, je ne peux que vous conseiller d’aller émoustiller vos papilles et rassasier votre estomac dans ce magnifique lieu. Belle salle, buffet énorme, serveurs aux petits soins et faisant le show, ainsi que toutes sortes de viandes exquises dans ce fameux rodizio de la Zona Sul.

C’est un palace, mais en comparaison aux prix européens, il vaut la peine de se faire plaisir. Comptez environ 50€ par personne pour buffet et rodizio à volonté ainsi qu’une boisson (selon le taux du real en cours, en 2017 il était très bas).

  1. Pagode no Vidigal

Vidigal est une favela pacifiée de la Zona Sul. Beaucoup d’activités se déroulent dans cette communauté de laquelle sont issus de nombreux artistes locaux, chanteurs, acteurs et mannequins. La favela s’est développée touristiquement et vous pouvez monter le morro en moto-taxi pour vous rendre dans un des quelques bars (parfois hostel) donnant une vue imprenable sur Ipanema. J’ai passé une magnifique soirée au bar Laje do Neguinho, un bar qui fait également hostel mais où je n’ai pas séjourné et qui organise des soirées musicales, pagode et samba, sur sa laje (comprenez le toit, le rooftop). La vue est magnifique, l’endroit est bien tenu et bien sécurisé, la clientèle n’est pas celle-là de la favela car les prix sont élevés pour la zone, raisonnable pour un touriste.

  1. Jogo de futebol

Si vous avez l’occasion, allez voir un match de foot. Pour ma part, je suis torcedor du Flamengo, club populaire de Rio et numéro 1 au niveau socios, malheureusement ils ne jouent plus au fameux Maracaña mais en dehors de la ville. Pour moi c’est l’ambiance la plus chaude, mais n’hésitez pas à vous rendre au légendaire stade du Maracaña où jouent le Fluminense et Vasco de Gama ou encore Botafogo au stade do Engenhão.

  1. Jantar na Estrela da Babilonia

    ATTENTION ! CETTE ACTIVITÉ N’EXISTE PLUS – LA FAVELA N’EST PLUS SI PACIFIÉE !

Si vous, gringo, n’avez pas peur de monter le morro ( e beber cachaça) vous devez tenter cette expérience. Découvert à travers un site d’opinions de voyageurs très connu, ce restaurant vaut clairement le détour. Situé au sommet de la favela Babilônia, pacifiée, vous bénéficiez d’une vue imprenable sur le corcovado et sur les plages de Copacabana et Rio. Les cocktails sont délicieux, la cuisine était excellente avec un plat original qui choisissait de mélanger les aliments principaux d’Amérique du Sud (inspirations brésiliennes, colombiennes…). Le patron, belge il me semble, et la chef de cuisine colombienne sont sympathiques, je ne peux que vous recommander d’y aller.

  1. Por-do-Sol Arpoador

Votre première fin d’après-midi doit se faire sur le mythique rocher do Arpoador, sur ela plage d’Ipanema, pour admirer l’un des plus beau coucher de soleil que j’ai personnellement pu apprécier.

Prenez des bières ou de l’agua de coco, un petit snack et attendez que la magie opère. La tradition veut que les spectateurs applaudissent lorsque le soleil se couche dans l’Atlantique.

  1. Lose yourself in Uruguaiana

Un passage obligatoire au centre de la ville, à quelques minutes de marche de Lapa ou de la cathédrale, Uruguaiana. Grand marché populaire, vous trouverez toute sorte de marchandises.

Divisé en deux parties :

  • La première est le marché central où vous trouverez des habits, des maillots et des chaussures (de contrefaçon évidemment 😉 ainsi que des stands d’électronique et de réparation de téléphones portables ; tout ça entourés de vendeurs de rue, les ambulantes qui proposent toute sorte de gadgets, dont des portables (suspects) dernier cri ou des snacks à manger sur le pouce.
  • La deuxième partie, SAARA, se constitue de plusieurs rues parallèles où des enseignes de bazar s’enchaînent. Vous trouverez également de tout !

Le quartier est également entouré de très bons restaurants a quilo, c’est le centre névralgique de la ville, traversé par tous les travailleurs.

Si vous aimez les ambiances de foire, grand bazar, marchés populaires, c’est à faire ! Si au contraire vous êtes plutôt agoraphobe ou de nature stressée, passez votre chemin.

  1. Feira de São Cristovão

Rio comporte une forte concentration d’habitants venant du Nord-Est du Brésil. Les nordestinos sont venus en masse lors de l’expansion de la ville et ce sont eux que l’on retrouve dans beaucoup de poste de travail ouvrier, restauration etc…

La saudade de leur État les a amenés à revivre leurs traditions, culinaires et musicales, à la traditionnelle Feira de São Cristovão. Le vendredi soir est fort animé, il y a de nombreux stands, des bars et restaurants avec la nourriture typique du Nordeste. L’entrée est d’1 real symbolique et l’ambiance est bonne. Je vous conseille de vous y rentre directement en taxi, la foire se trouvant en dehors du centre.

Si vous avez encore du temps, voici quelques idées supplémentaires :

Bonus : Ilha de Paquetá ; Urca ; Feira de Ipanema ; Barra da Tijuca ; Baile funk

N’hésitez pas à regarder également mon article sur les choses à faire aux alentours de Rio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *